Intercom ga Naru Toki (2023) poster
6.9
Your Rating: 0/10
Ratings: 6.9/10 from 45 users
# of Watchers: 291
Reviews: 2 users
Ranked #32228
Popularity #15824
Watchers 45

The intercom rings. When Tanaka Yuka responds, she sees a woman she doesn't recognize. The woman says she wants to pay back the money she'd borrowed for taxi fare to Yuka's husband Shinji, who insists he lent her the money at a bar. Yuka, who is suspicious of the differing stories between the two, looks at her husband's phone that night. There she finds exchanges of extramarital affairs with five women. Shocked, Yuka works together with Kaito in order to identify and eliminate her husband's adulterous partners. Meanwhile Yuka and Kaito gradually become closer, which eventually leads to a physical relationship... (Source: DramaOtaku) ~~ Adapted from the manga series "Intercom ga Naru Toki" (インターホンが鳴るとき) by Rio (りお) and Sebata Jun (瀬畑純). Edit Translation

  • English
  • Português (Brasil)
  • Español
  • 한국어
  • Country: Japan
  • Type: Drama
  • Episodes: 10
  • Aired: Oct 12, 2023 - Dec 14, 2023
  • Aired On: Thursday
  • Original Network: BS TV Tokyo TV Osaka
  • Duration: 30 min.
  • Score: 6.9 (scored by 45 users)
  • Ranked: #32228
  • Popularity: #15824
  • Content Rating: Not Yet Rated

Cast & Credits

Photos

Intercom ga Naru Toki (2023) photo
Intercom ga Naru Toki (2023) photo

Reviews

Completed
xMoonBlossom
1 people found this review helpful
22 days ago
10 of 10 episodes seen
Completed 1
Overall 8.5
Story 8.0
Acting/Cast 9.0
Music 10
Rewatch Value 7.0

What a good rollercoaster!

I didn't expect this emotional journey at all. I thought it would be a classical, predictable drama about infidelity, but oh boy, was i wrong.

Likes:
+ The start is pretty usual. We get a good introduction of the characters and the dynamic. With each episode, we dive deeper into the emotions. It's not overwhelming, it allows us to understand everything better step by step.
+ The character development is slowy, but natural and so authentic. At the beginning i was so pissed about the husband and just screamed internally that she should just leave him, but with further progress, we discovered more and more of the story and the characters emotions unfold so beautifully.
+ Theres a deep dive into psychology and i really suffered together with the characters. This drama hit me off guard out of fkkn nowhere.
+ The OST. Its beautiful. Not just the song itself, also the vibe, the lyrics and how the intro was shot, the symbolism (i have my own wild interpretation of the blue apple :')) It's been a few day since i finished this drama and i still listen to the intro on repeat. The whole vibe of the song and the drama just has me in a chokehold. I am emotionally so hooked. x.x
+ Plottwists all over, kinda. I was definitely surprised. After the quiet/slow (?) and not-so-special start, i expected a usual drama, but nope.
+ The child actor! Yuma's actor is just great! But all the actors did a great job.

I actually don't have much that I dislike about the drama. There's nothing that I could name in particular, besides one little thing, that I will put in a comment of my review, because I want to keep this review spoilerfree.

I really don't get the low rating at all! It's not a typical infidelity drama, where one is cheating and then the other part cheats, too. Just for fun and without giving a fck about the relationship.

Its deep, emotional, raw and inspiring & I really like it a lot!

Read More

Was this review helpful to you?
Completed
Kenseiden
3 people found this review helpful
Jan 31, 2024
10 of 10 episodes seen
Completed 7
Overall 8.5
Story 9.0
Acting/Cast 8.5
Music 9.0
Rewatch Value 8.0

L'interphone pleure

Présenté comme une histoire de coucheries et de tromperies, ce drama en 10 épisodes de 26 min pourra en rebuter plus d'un et cela dès l'affiche. D'autres seront irrésistiblement et avec beaucoup de honte attirés par cette proposition de voyeurisme et de scènes beaucoup trop hots pour la télé japonaise. Si la promesse est en partie respectée, ce n'est pas pour la perversion assumée du beau Horii Arata qui cumule pas moins de cinq (5!!!) maîtresses en même temps dans la série, qu'il faudra la visionnée. Mais bien pour la direction complètement ouf dans laquelle la production arrive à nous emmener et cela jusqu'au dernier épisode.

Comme souvent avec les dramas de DMM TV, les acteurs font rarement venir du monde avec leur seul nom. Mais comme souvent aussi, le scénario, la direction artistique et un peu de scènes passionnées vont vous scotcher jusqu'à la fin. En réalité, si vous êtes comme moi, vous aurez du mal à accrocher au postulat de départ et ces 6 premiers épisodes. Une femme heureuse en mariage, avec son fils de 9 ans découvre les relations qu'entretient son mari avec cinq maîtresses. On travaille pourtant 7 jours sur 7 au Japon. Quel amateur ! S'en suivront des scènes trop crues et inutilement trop longues entrecoupées d'une volonté de vengeance variable de la part de Tsuchimura Kaho, pourtant géniale dans son rôle de femme bafouée. Elle arrive à nous transmettre les bonnes émotions, même si nous ne cesserons de lui crier, à chaque scène, "Mais dégage le, enfin, ce gros porc !". Car au-delà du peu de crédibilité d'avoir 5 maîtresses la nuit et d'être un dirigeant à responsabilité 12 h le jour et cela sans que sa femme s'en rende compte, c'est la force que met notre héroïne pour garder et pardonner à son mari qui tourne au gênant et au manque de vérité permanent.

Souvent, un épisode consiste à expliquer comment dégager la concurrente. ( C'est vraiment l'ancien monde patriarcal, que l'on cotoie encore ici. Et on se dit qu'au bout de 3 ou 4 on a fait le tour de l'histoire. Mais c'est la que scénaristes, réalisateurs et auteur du Manga sont très forts, car la mise en scène nous happe par des moments de plus en plus énigmatiques et nous plonge dans l'incertitude et les faux semblants au fur et à mesure de l'avancé des épisodes. Certains ne mettent plus du tout à l'honneur certains personnages que l'on croyait essentiel à l'histoire tout en les faisant réapparaître sans crier gare. Des situations et des rebondissements qui vous emmènent à des kilomètres du postulat de départ. Impossible dans dire plus, mais le voyeurisme n'a rapidement plus sa place, où alors vous êtes plongé au cœur d'une intimité qui n'est plus du tout la même. Jamais je n'aurais pensé pleurer autant avec les acteurs dans les derniers épisodes. Ils vous emportent tellement loin et se montrent à la hauteur d'attentes que nous n'avion pas du tout. La série dévoile une sensibilité incroyable, en passant du grotesque des premières minutes au merveilleux à leur du dénouement.

On terminera cette belle surprise pour qui a su tenir bon, par l'opening et l'ending qui poursuivent cette direction artistique à tiroir et qui au delà des chansons très bien choisies, parsèment d'indices ce qui aboutira à une révélation qui à elle seule vaut le visionnage de la série.

Read More

Was this review helpful to you?

Recommendations

Haiiro no Otome
Shiro to Kuro
Portrait of a Beauty
La Belle
Garasu no Ie
Happy End

Recent Discussions

Be the first to create a discussion for Intercom ga Naru Toki

Details

  • Drama: Intercom ga Naru Toki
  • Country: Japan
  • Episodes: 10
  • Aired: Oct 12, 2023 - Dec 14, 2023
  • Aired On: Thursday
  • Original Network: BS TV Tokyo, TV Osaka
  • Duration: 30 min.
  • Content Rating: Not Yet Rated

Statistics

  • Score: 6.9 (scored by 45 users)
  • Ranked: #32228
  • Popularity: #15824
  • Watchers: 291

Top Contributors

29 edits
21 edits
10 edits
7 edits

Popular Lists

Related lists from users
Jdrama
211 titles 17 loves
Japanese
166 titles 2 loves

Recently Watched By